READING

La valise maternité, je mets quoi dedans ?

La valise maternité, je mets quoi dedans ?

Vous êtes au top sur les équipements bébé ? Vous êtres prêtes à entamer cette dernière ligne droite ? Echouée de votre lit à votre canapé et du canapé au fauteuil, voir au sol quand le dos est trop douloureux, vous vous dite qu’il faut vraiment commencer la valise maternité ? Aujourd’hui je vous propose mon expérience et mes conseils pour vous aider.

Quand la faire ? Elle vous trotte dans la tête depuis des jours et des jours et vous vous réveillez la nuit en y pensant ? C’est qu’il est temps. Si ça vous stress ou vous angoisse trop, faite la, vous en serez débarrassée et moins angoissée. Sachez qu’elle peut ne pas être fermée, bouclée, complète dans le coffre de la voiture 1 mois avant ! Mais vous pouvez la laisser ouverte dans la chambre de bébé, pour y rajouter les dernières affaires le jour J.

 

Pour ma part, nous avons eu un début de travail pour Aubane à 35 sa. Un beau soir d’été après une journée de contractions pas méchantes, j’ai proposé à Cédric d’aller faire un tour à la maternité au lieu de manger le dessert chez nos amis chez qui nous dinions. Elles étaient toutes les 4 minutes et je commençais à vraiment avoir mal. Ils ont pu stopper le travail avec des comprimés à prendre tous les 1/4 d’heure. Traitement que j’ai très mal supporté d’ailleurs, pour lequel on ne m’a informé de rien. Une sage femme est rentrée dans la pièce, nous a dit : « le travail commence et c’est trop tot, prenez ces comprimés tous les 1/4 d’heure, je reviens vous voir dans 2h. » en me tendant un verre d’eau et une plaquette … Euh ok … on a obéi et quand j’ai commencé à être au bord du malaise avec le coeur à 175 elle a fini par revenir et nous dire « oui ça arrive qu’on le supporte mal, si ça marche et que vous rentrez chez vous, vous serez mal jusqu’à demain matin de toute façon. ». O. K. Ce qui a été le cas, on est rentrés chez nous à 4h du matin et j’ai cru mourir seule sur mon canapé jusqu’à 9h ! Rebelotte 3 jours plus tard, mêmes contractions, même traitement, arrêt du travail, ordre de ne plus bouger jusqu’à 37 sa.
Elle est finalement arrivée à J-12, j’ai bouclé nos valises avant de réveiller Cédric pour partir à la maternité, ça m’a occupé en comptant les contractions.

J’ai donc sorti mes valises et préparé toutes nos affaires. Aubane était déjà surveillée pour un petit poids estimé (elle est née à 3kg710 hein …) et avec ces semaines d’avances on nous a conseillé de ne pas prendre de 1 mois pour elle dans la valise, mais du Naissance … Donc nous avons courru acheter des body et quelques pyjamas en naissance, qu’elle n’aura jamais porté !

J’ai bataillé et changé d’avis 14x avec ces valises ! Je prends la grosse pour moi, la moyenne pour elle. Non, la grosse pour elle. Non je fais tout en une. Non. Si. Cédric devenait fou, je vidais tout par terre et refaisais tout 10x.

Je cherchais sur internet des listes, des façons de faire, je me sentais perdue et ne comprenais pas trop comment ça allait se passer ! D’une maternité à l’autre les recommandations sont très différentes, mais ce qui est sur, c’est que ce qu’on y vit et la même chose (oui, en gros, je sais). Donc voici quelques infos :

Combien de sacs ?

1 sac pour la salle de naissance : Quand vous arriverez le jour J, vous ne débarquerez pas en salle d’accouchement ou de naissance avec toutes vos affaires. Il faut vous préparer un petit sac qui vous accompagnera jusqu’à votre chambre définitive. De petite taille, glissez dedans ses premières affaires, et quelques unes pour vous et votre accompagnant.

  • La première tenue de bébé, complète : body, brassière en laine, pyjama, chaussons, bonnet, gants, bavoir … le tout dans un petit sachet plastique. J’avais pris une tenue complète en Naissance et une tenue complète en 1mois dans des sachets plastiques zippés d’IKEA avec un petit post-it dedans pour marquer la taille, que Papa ne se trompe pas en le donnant à la puéricultrice.
  • La couverture de bébé pour l’emmitoufler contre vous le temps qu’on vous remonte. Nous étions bien contents de l’avoir prise.
  • Vos papiers d’identité, votre carte de groupe sanguin, votre dossier maternité.
  • Un chargeur de téléphone.
  • Une petite trousse de toilette avec de quoi vous rafraichir quand vous en aurez envie. J’avais préparé une trousse de miniatures, avec lingettes, déo, shampoing sec, pastilles de menthe, un chouchou.
  • De petites briques de jus de fruit. Je vous conseille le jus de pomme, il donne suffisamment de coup de fouet sans être aussi sucré que le jus de raisin. Il est maintenant autorisé de boire même pendant la péridurale, en petites quantités, des boissons nos gazeuses. Au bout de 10h de travail, un petit jus de pomme avant de vous mettre à pousser (45 minutes pour moi) vous fera le plus grand bien. Juste après également. Prévoyez également une bouteille d’eau et de quoi grignoter. Pour vous avant la péridurale et pour le papa ensuite. Même si je vous jure qu’une fois dans la course, on ne pense plus du tout ni à manger ni à boire et tout ce qu’on a gentillement prévu dans le sac « au cas où ce soit long » ne vous servira à rien !
  • Le premier biberon, le lait infantile et une mini bouteille d’eau, si vous avez décidé de ne pas allaiter ou ne pouvez pas et que vous souhaitez amener votre lait choisi dès la maternité. N’oubliez pas de le signaler à l’équipe avant d’être dans le rush ! Sachez qu’ils vous feront faire un biberon de 30ml, donc pas la peine de prendre 1,5L d’eau !

Les trucs qu’on avait pris qui n’ont servi à rien :

  • le brumisateur ! On était bien trop occupés et concentrés pour se servir de ce truc là !
  • de quoi s’occuper : avant d’y être je me disais « 10h dans la même salle, mon dieu je vais mourir d’ennui » Non je vous assure, ça passe comme 1h, vous avez la tête pleine, vous êtes concentrés. Profitez pour discuter avec le Papa, vous dire des mots d’Amour, vous encouragez mutuellement, vous rendre compte de ce que vous vivez. J’avais pris nos Kindles, mais ils n’ont pas vu le jour. Des magazines que j’avais acheté la veille en étant hospitalisée en attendant que le travail reprenne, ils ne sont pas sortis non plus.

Les petits plus :

  • Une bonne playlist sur votre téléphone : on s’en souvient encore, c’était vraiment parfait ! Les 10h de travail ont été ponctuées de cette playlist parfaite et je me revois me préparer quand on m’a dit « on va s’installer pour pousser » en fermant les yeux et profitant de la musique. Alors un chargeur ou une batterie externe et Deezer de connecté et c’est parfait !
  • Une boite à Papa ! Le concept est plutôt sympa, mais je ne me retrouvais pas dutout dans les contenus que je voyais sur internet. Un peu trop culcul pour moi les « permis de conduire une poussette », bavoirs avec écrit « mon Papa est génial » etc… Donc j’en ai fait une à ma sauce, qui nous ressemble. Il l’a ouverte la veille d’accoucher au final, quand on croyait que c’était le bon moment, juste après qu’ils m’aient mis la morphine. Je planais totalement on en rigole encore ! Au final la morphine a arrêté le travail et on a du attendre 24h qu’il redémarre, mais c’est une autre histoire.

Un sac pour la chambre : Faites 2 valises ou une seule, c’est comme vous le sentez. Moi je suis très mal placée pour vous dire « n’en prenez pas trop, ça ne servira à rien !!! » je suis du genre à prendre 5 paires de chaussures quand je pars en vacances « au cas ou »… Et j’en avais pris bien trop ! J’avais une valise pour moi et le papa et une valise pour elle.

Pour vous :

  • Une trousse de toilette : j’avais acheté tous mes produits habituels en double et bouclé une trousse de toilette dans la valise depuis des semaines, histoire de ne rien oublier le jour J ou de voir le Papa vous prendre la biafine en guise de crème de jour. Une brosse à dent neuve (deux en fait ! Le papa kiffera aussi se brosser les dents, je vous jure), un dentifrice tout neuf, une eau micellaire, une brosse à cheveux, un shampoing tout doux, un gel douche tout doux, un savon intime doux, une crème hydratante, un mascara, un fond de teint. Quel bonheur la première douche après avoir accouché ! Tu te sens tellement épuisée, vidée, accidentée. Tu as mal partout, tu es sale … ça fait tellement de bien d’avoir les cheveux propres, une crème douce sur le visage, un peu de fond de teint et une touche de masacara pour se rappeler qu’on a forme humaine et te voilà prête à vivre le reste ! Pour moi, les odeurs ont été difficiles a géré avec bébé. Je ne supportais pas (et toujours pas) qu’elle ait l’odeur des gens dessus. Quand quelqu’un avec un parfum la prend dans ses bras, c’est très dur de ne plus sentir son bébé ensuite, mais juste le parfum des gens ! Idem avec moi, je n’aimais pas qu’elle sente mon parfum ou mon gel douche trop fort (vous verrez, un bébé tout neuf, pas lavé, sent extrêmement bon !!! promis !!! Sentez le/la et pensez à ce que je vous ai dit !!!)
  • Des sous-vêtements. Alors, on parlait de forme humaine. Peut-on parler de filets qu’ils vous donnent à la maternité, 2 minutes s’il vous plait ? Non ? Vous avez raison, passons. C’est un crime contre notre humanité ces choses ! Alors ok tu ne te sens vraiment pas sereine de là bas en bas, ok tu ne sais même pas si c’est encore là, ok tu te rends vite compte que le conseil d’aller faire pipi directement dans la douche est hyper intelligent. MAIS ! Ces slips filets bordel ! Et ces protections de la maternité ! Une amie m’avait gentillement offert son restant de slips filets au cas où ils m’en donnent pas assez. Après ma première douche je n’en ai plus jamais remis (ils te font remonter de la salle de naissance toute emballée, toute équipée, jusqu’à ce qu’on t’autorise à te lever et te laver) (j’ai du attendre 19h pour ça. J’ai accouché à 8h). Sur les conseils d’une cousine j’avais acheté chez La Halle des culottes en coton, du type : j’ai mes règles ne t’approche pas. Noires et grises. Des culottes « mama » qui se scient pas le ventre, sont assez hautes, en coton et élastiques. Pas un truc qui rentre dans les fesses (je te jure que t’auras envie de rien ni personne en s’approche de la zone pour quelques jours …), pas de dentelle. Du coton ! Du doux, du gentil avec tes fesses. J’étais ravie de les avoir, les moches. Si elles sont trop sales, tu jettes c’est pas grave. Sinon tu as le droit de les porter jusqu’à ce qu’elles tombent toutes seules le long de ton ventre enfin dégonflé (5 mois plus tard). Idem pour les protections. Même si c’est les chutes du Niagara et que tu perds la mer et les poissons (oui oui, les poissons, je l’ai bien dit) pas besoin de super méga couches de 10 cm d’épaisseur. De bonnes serviettes « nuit » qui font 40 cm de long sont plus utiles que 10cm d’épaisseur. J’avais dévalisé le rayon serviettes de Leclerc et au final les seules vraiment bien pour moi furent les nights d’Always. Les seules qui ne m’ont pas irritées, ou fuit. Oui parce que tu vas les porter 3 semaines environ, voir plus si affinités, donc équipe toi bien et en quantité pour le retour à la maison !
  • Des vêtements dans lesquels tu te sens bien, à l’aise. ça ne veut pas dire un jogging. On se sent toutes bien dans des vêtements différents. Pour ma part j’avais acheté un joli pantalon de pyjama chez Oisho et pris quelques chemisier blancs ou blouses que j’aime. 3 max ! Prévois plus de bas que de hauts, en cas de débordements. Un gilet, mais il fait toujours trop chaud dans les mater. J’étais à l’aise en bas, pour les multiples examens les jours suivants, me mouvoir et rester assise sur le lit, mais assez « présentable » pour le défilé des mamies ! Mais je pense qu’il n’y a pas de règle en la matière, chacune sait comment elle se sent à l’aise en situation de crise. Imagine toi après 5 jours de grippe à 41° de fièvre, ta belle-mère t’appelle, elle vient prendre le thé : tu te mets quoi dessus ? Bon ben ça te donne ta réponse pour la mater je pense. Prends toi une jolie tenue pour sortir, ça te fera plaisir. Moi je suis sortie avec un jean d’avant … oui un jean d’avant d’avoir perdu 20kg avant d’être enceinte ahah ! mais un jean quand même. Des chaussons ou des claquettes pour la salle de bain.
  • Un changement complet pour le Papa, oui, lui aussi aura très envie de se doucher et de se changer après plus de 24h a macérer dans la même tenue. Cédric été ravi que j’ai prévu un change complet pour rester avec nous le premier jour. Il est rentré se doucher et se changer à la maison le deuxième jour, mais il n’avait pas du tout envie de nous quitter ! A refaire, je lui prendrai plusieurs changes pour qu’il n’ait pas à 23h à rentrer se doucher avant de revenir dormir à la mater. Pensez à lui pour ses affaires de toilette aussi !
  • Une petite lumière ! J’ai tellement regretté de l’avoir oubliée !!! j’avais acheté une petite guirlande qui fait une lumière chaude et douce (dans sa chambre maintenant) et je l’ai oubliée. Génial le néon ou le noir complet à 4h du matin quand tout le monde pleure. Une petite lumière douce pour la nuit pour éviter les grands néons de la chambre ça vous aidera beaucoup.
  • Du rescue : j’ai survécu à mon baby-blues grâce au Rescue ! En salle de naissance nous en avions en pastilles, j’en avais également pris en gouttes dans ma trousse de toilette. Très utile pour gérer les petites angoisses du soir avant que tu ne paniques complètement. Il aide à gérer les vagues d’émotions tout en les ressentant pleinement. Je conseille vraiment !
  • Selon ta maternité : serviettes de toilette, sèche cheveux (et non ! ce n’est pas pour le brushing !) …
  • Ton coussin d’allaitement, même si tu n’allaites pas. Il est parfait pour aider à se caler dans le lit la nuit et la journée. Tu auras mal partout, dans tous les os du corps et il sera d’une grande aide.

Pour bébé : DU CALME ! (je suis hyper mal placée pour dire ça ah ah)

  • Tu trouveras partout des listes et des conseils sur combien de pyjamas et de body etc … Je pense que 6 pyjamas c’est emplement suffisant, voir beaucoup trop, mais comme à cet âge là ça déborde souvent de partout, mieux faut être large que de n’avoir plus rien de propre. Idem en bodys.
  • 2 gigoteuses. Si la première est pleine de vomi ou autre, tu seras ravie d’en avoir une seconde sous le coude.
  • Sa couverture, un ou deux bonnets, une paire de gants bébé, une paire de chaussons.
  • Ca n’use pas vraiment les vêtements ces nouveaux petits Êtres, mais libre à vous de vous faire plaisir ! Je voulais qu’Aubane soit habillée pour sortir, c’était chose faite, j’avais sélectionné une petite tenue en 1 mois (trop grande !) pour la sortie. Un petit jean TAO (jusqu’à maintenant ce sont ceux que je préfère, les plus souples et élastiques tout en ressemblant à un jean et pas à un legging), un chemisier Zara et une gilet Petit Bateau.
  • Des langes ! En cotton. Des langes, des langes, des langes. Je me souviens d’une amie qui m’avait dit « ça sert à tout et tu n’en auras jamais assez sous la main » je pense à elle souvent ! En effet ! j’avais commandé un lot de 10 langes en cotton bio, tous blancs sur Amazon et au final nous sommes toujours en train de chercher où sont ces langes ! « Il n’y en a plus de propre ? Noooooon ! »
  • Une sucette. J’étais contre. Ma fille n’aura qu’à sucer son pouce ! …….. T’as qu’à voir la prothèse en plastique qu’elle a greffée à la bouche maintenant ! Je ne voulais pas trop lui donner à la maternité, mais une adorable puéricultrice m’a expliqué que les bébés ont un grand besoin de succion, que le mouvement mécanique de la succion les détends beaucoup, qu’ils le font déjà dans le ventre. Ca les aide en plus à bien digérer en les aidant à saliver et déglutir, ça fait passer le hoquet et ça a un effet antalgique. Donc vas-y, fonce, n’écoute Tata Lucette qui dit « oh lala tu t’enchaines à un boulet, elle ne s’en débarassera jamais, ne lui donne pas ! » t’as déjà vu un enfant de 10 ans avec sa tétine toi ? Bon, un jour, quand ça ne lui sera plus nécessaire elle s’en passera. Ecoute toi !
  • Freine tes ardeurs ! Je sais que tu as passé 9 mois a rêvé d’habiller, chouchouter cet enfant. Mais tu as la vie devant toi pour le faire, pas la peine de prendre l’intégralité de son dressing à la maternité (non, je ne vois pas de quoi vous parlez). De 1 ça ne sert à rien, de 2 ça va vous emcombrer dans la petite chambre, de 3 ça fait beaucoup à ramener avec les cadeaux etc, de 4 ça te fera du travail de tout re ranger en rentrant à la maison (crois moi !).
  • Ses produits de soin : selon les maternité c’est très différent. Appelle-les, renseigne toi. Dans la mienne il fallait tout amener : couches, cottong, liniment, lingettes, sérum phy, savon, serviette de toilette …
  • Tes biberons, ton lait infantile, ton eau minérale, ton goupillon, ton savon doux pour biberon, ton égoute biberon. Ce n’est pas 10 m3 en plus, c’est petit, ça rentre dans le sac à langer par exemple. Nous avions le tout dans un petit sac à dos sac à langer qu’on nous avait offert et le tout contenait sur ma table de nuit.

Les petits conseils du retour à la maison :

  • Si votre famille est proche : faites vous aider dès la maternité ! Fourguez le linge salle à maman, mamie, une amie.
  • Choisissez à l’avance (et voyez ça avec elle, c’est mieux) une personne à appeler en cas d’urgence logistique (j’ai faim, me faut une gigoteuse en plus elle a fait caca partout, achète moi des culottes en coton Mathilde avait raison, j’ai oublié les cotons pour la langer à la maison …) (Merci ma soeur, merci Méli, merci Maman).
  • Organisez votre retour à la maison à l’avance : Oui, je sais, pour l’instant le bout de votre vie s’arrête au jour de l’accouchement, vous ne voyez plus rien derrière. Je vous jure qu’il y a des jours après ça, et pas qu’un peu ! Occupez vos derniers jours a trépigner en cuisinant pour le papa et vous et congelez. A 5h du matin quand vous aurez envie de diner, vous serez trop contents de trouver un gratin ou un plat tout prêt au congé ! Organisez les visites à l’avance. Dites aux gens que vous voulez voir à la maternité « toi t’as le droit de venir à la maternité », les autres, dites leur déjà « on se verra quelques jours après ! ». Les boulets, les gens dont vous savez pertinemment qu’ils sonneront chez vous un dimanche matin à 9h30 parce « qu’ils avaient trop envie de voir le bébé » prévenez les à l’avance. Anticipez les relous. Une fois dedans, je vous jure vous serez totalement dépassée par les évènements.
  • Demandez de l’aide en avance. Je regrette de ne pas m’être organisée avant. Tout le monde vous dira « si t’as besoin d’aide, appelle moi ! » ou vous enguelera « mais enfin, si t’es fatiguée je t’ai dit de m’appeler » … Oui sauf que tu verras, personne en vient ensuite chez toi laver tes biberons à 14h quand tu veux enfin dormrir ou te passer un coup d’aspirateur. A refaire j’organiserai tout ça. Je demanderai à un tel ou une telle « pourrais-tu venir la première semaine m’aider une après-midi à me faire un coup de ménage ? » – « pourrais-tu venir tel soir ou tel matin m’aider à laver les biberons, mon ligne, ma voiture » – « pourrais-tu le premier mois me porter mes courses du drive ? » … bref à refaire je demanderai à des gens en avance des coups de main. Ils seront ravis et vous aussi. Tout le monde aura envie de vous aider, mais personne ne saura quoi faire et vous vous rêverez de coups de main pour vous laisser profiter de votre bébé ou vous reposer.

Pour conclure, en vrai de vrai vous n’avez pas besoin de grande chose. Aujourd’hui cela vous occupe de penser à tout, de tout organiser et préparer, mais sur le moment vous serez totalement submergée et ne penserez plus à tout ça. Allégez-vous, faites simple. Ecoutez-vous, votre ressenti, les choses qui vous turlupinent (on a le droit de le dire en 2018 ça ?) c’est sans doute pour une raison. Posez vos questions, renseignez-vous. Vous n’êtes pas sensées tout savoir et comme toute première fois, on ne sait pas où on va, c’est flippant et c’est à l’aveugle ! Soyez indulgente envers vous-même ! N’oubliez pas : vous êtes au top ! Se poser des questions c’est déjà beaucoup !

 

M.

 


  1. Mirentxu

    8 mars

    coucou Mathilde,
    alors j’étais contre la sucette aussi et puis j’en avais quand même acheté une à Luma sur les conseils d’une amie. au cas ou… Et puis on lui a donné quand Madame ne voulait pas prendre le biberon parce que les Auxiliaire de puer. nous cassait les bonbons à vouloir nous montrer comment on donnait un bibi genre on est des nazes… Puis la Sage-femme de l’age de nos mamans nous a finalement dit que les bébés pouvaient passer 48h sans prendre le bibi et que ce n’était pas inquiétant. Mais du coup on a quand meme voulu s’assurer que bébé savait sucer et OUI! On nous avait par la suite expliqué que ca les détendait et rassurait aux bébés de faire le geste de succion.
    Tout ca pour dire que pour Noel cette année, Luma a donné toutes ses chuchus au Père Noël, sauf une qui est restée chez Amitxi et Apitxi et une autre chez nous. Le deal est de la laisser dans un petit panier dès que le dodo du soir est fini. Pendant la sieste elle est interdite pour ne pas avoir à l’amener à l’ikastola et ca marche très bien! parfois elle essaie de tricher mais on tient bon! 😉 Moi j’avais mon pouce parce que ma mère avait refusé le tétine pour moi et je ne l’ai lâché qu’a 23 ans je crois… donc je vote pour la sucette!

    La on est passé aux nuits sans couche: on lui laisse une veilleuse allumée, on lui laisse la porte entre-ouverte et elle se lève seule pour boire son petit coup au bidet et faire son pipi! oui Luma a hérité de son père (qui lui a hérité de sa mère et du grand-père): elle boit énormément d’eau et ce n’est pas un soucis de diabète, c’est héréditaire. Du coup elle va souvent aux toilettes et on a passé quelques nuits à changer les draps 3 fois! 🙂
    mais écoute on a fait un planning: au bout de 30 dodos sans couches c’est une surprise (elle m’a demandé un toboggan hihi) et au bout de 60 dodos sans pipi c’est le Trampoline! bon on est pas cool car c’est en fait son cadeau d’anniversaire mais elle aura bien une autre surprise en plus ou bien un plus gros trampoline ou peut être meme une piscine! 😉 bref, on expérimente mais ca marche plutôt bien! et tous les jours on coche une case du défi.

  2. Margot

    9 mars

    Encore un super article, Merci !!
    Moi je prendrais bien une fille comme toi dans ma valise de maternité surtout ! ahah

    et promis je penserai à toi dans mes culottes en coton (ça fait bizarre de dire ça ?)

    Continues stp, il me tarde déjà le prochain article !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *